Du 13 au 24 septembre 2014 • Majorque le retour
soller bis

 

Samedi 13 au dimanche 14 septembre : En mer vers Port de Soller

 

Appareillage à 14:00 vers Minorque, euh enfin essai d'appareillage car le moteur a décidé de caler !!! et on vous le donne en mille, encore une merdouille dans le gasoil et oui à le laisser mariner à 30° pendant trois semaines ... les petites bactéries elle s'occupent !!!

14:35, ca y est on est parti euh non pas encore, on fait des ronds dans l'eau car le loch (c'est l'engin qui nous donne la vitesse du bateau) est bloqué, rien de grave des coquillages qui se sont là aussi, installés pendant notre absence.

14:40 cette fois ci c'est parti, sans vent mais avec un peu de houle. On essaye sans moteur mais non vraiment trop mou donc ce sera une navigation moteur avec vent et houle de face.

19:30 Nadine craque ras le bol de se faire brasser et si on allait plutot à Majorque ??? La capitaine est d'accord, on abandonne donc l'idée de Minorque et Cituadella et nous voici parti pour Port de Soller. Nous pouvons nous mettre sous GV, génois et moteur au ralenti juste pour aider un peu. On rentrera le génois pour le quart de Nadine car le ciel est bien couvert.

Les quarts de nuit se passent tranquillement. Nadine aperçoit le phare du Cabo Gros à 7:00 et assiste à un magnifique lever de soleil rouge. En arrivant près des côtes, on commence à trouver de drôles de casiers : des boites métalliques avec des branches accrochées dessus ... bizarre !!!

Nous avons la visite pendant tout un petit moment d'une huppe fasciée, magnifique oiseau qui est venu se reposer sur RIGA et qui nous a quitté en arrivant au port. On "attaque" les falaises pour entrer dans la magnifique baie de Port de Soller. Il est 11:45 juste la bonne heure !!!

 

train

 

Dimanche 14 septembre : Visite de Port de Soller

Après le repos des "guerriers", nous faisons le tour du village. Nous avons trouvé pour Nathalie et Christophe, un nouveau jeu pour votre piscine pour remplacer la voiture Flash Mac Queen de Hugo .... Une super voiture pédalo-tobbogan ... je suis sûre que les grands aimeraient aussi ???

Les plages sont bien animées mais c'est le WE et il fait super beau. Il y a de nombreux touristes également. Le village s'étale tout autour de la baie , nous commençons par la côté du phare qui abrite un bassin militaire. Dès que l'on monte sur les hauteurs, nous avons une vue magnifique sur la baie et de l'autre côté sur la mer.

Nous ne pouvons pas manquer le fameux petit train et tramway qui assurent la liaison avec la ville de Soller située à moins de 5 km de Port de Soller. Les rails suivent toute la baie et filent ensuite à travers la campagne pour rejoindre Soller.

Toute la côte est bordée de bars, restaurants, magasins et hôtels ...

Ce soir sur RIGA c'est thème Bretagne et qui dit Bretagne dit crèpes au beuuuurrrre !!

 

 

soller ter

 

Lundi 15 septembre : Visite de Soller

Ce matin repos et cet après midi, visite de la ville de Soller. Nous prenons bien entendu le petit train. C'est sympathique, on suit tranquillement la baie, puis on passe le long des jardins et champs d'orangers et de citronniers. A peine partis que nous voici arrivés à Soller, charmante petite ville. On y passe deux heures, on a vite fait le tour tout de même car à part, l'église, la banque et le train qui met un peu d'animation dans le "bourg" , il n'y a pas grand chose à voir.

Comme il fait quand même 35° au soleil la pause bière est obligatoire. Loul s'absente un petit moment et revient avec un gros gateau au chocolat. ... et bien super bon, même pas écoeurant pourtant chocolat et cacahuètes ...

Et vous êtes repartis comment allez vous nous demander ??? et bien après ce gros gateau au chocolat, nous avons décidé de l'éliminer et c'est à pieds que nous sommes revenus vers Port de Soller.

 

 

 

 

Colobra

 

Mardi 16 septembre : Mouillage Cala Colobra

 

Toujours pas de vent mais tant pis, il faut avancer tout de même et nous partons vers Cala Colobra. Nous longeons la côte et ses grandes falaises magnifiques, quasiment inhabitées et arides.

La cala colobra abrite un tout petit village, enfin essentiellement des restaurants et des bars pour accueillir les bateaux de visiteurs qui viennent pour la visite du Torrent de Pareis.

Nous mouillons dans la baie au pied des falaises devant la toute petite plage et partons à la découverte du Torrent de Pareis (canyon de 7 km avec des falaises de 300 mètres de hauteur). Nous sommes passés par les tunnels. Dans le torrent, nous avons parcouru la partie facile, ensuite il faut être un peu plus équipé et n'oublions pas que nous ne sommes des marins en tong. Donc pour nous la promenade sera courte, mais néanmoins impressionnante. Le village se vide, nous ne serons que quatres bateaux au mouillage, la soirée est donc tranquille, par contre le mouillage un tout petit peu "houleux".

 

 

Sant Vincent

 

Mercredi 17 septembre : Mouillage Cala Sant Vincent

 

Ce matin nous continuons notre remontée vers le nord de Majorque, toujours en longeant les falaises, toujours aussi isolées et arides.

Notre mouillage sera ce soir dans la Cala Sant Vincent, village avec de nombreux hôtels et locations de vacances.

Par contre nous nous faisons la réflexion depuis quelques jours, c'est toujours calme et serein partout où nous passons !! il faut dire que la population essentiellement composée de retraités ou de jeunes couples avec enfants en bas age, ceux ne sont pas des bruyants !!! Les soirées dans les hôtels sont tout de même un peu animées et animent nos soirées au mouillage ... ce soir c'est soirée allemande, musique, animation et chansons jusqu'àminuit.

Ensuite la nuit sera calme tout de même, malgré une petite houle qui rentre dans le mouillage et fait rouler les deux bateaux du mouillage.

 

 

 

Baie pollenca

 

Jeudi 18 septembre : Mouillage baie de Pollença et visite Port de Pollença

 

On quitte notre crique de Sant Vincent pour rejoindre la baie de Pollença toujours au moteur. Sur Riga c'est atelier coiffure, Loul a pris rendez vous avec sa coiffeuse préférée et voici Nad tondeuse à la main en plein boulot ... il n'a peur de rien Loul, mais heureusement la mer est calme donc la coupe est parfaite. Voici le capitaine beau comme un bateau neuf !!!

Une petite brise vient caresser les oreilles dégagées du capitaine et on essaye le génois seul .... enfin on aura essayer car moins de trois minutes plus tard, la capitaine craque à moins de trois noeuds pas possible de rester sous voile sur Riga !!!!

On s'installe au mouillage dans la belle baie de Pollença et on déjeune. Ce midi ce sera repas froid car la première bouteille de gaz est vide et on a la flemme de sortir la deuxième, on verra ça ce soir.

On descend prendre contact avec la capitainerie. Il y a de la place, nous viendrons demain. Tout se présente bien, douche, bar, laverie et même wifi à la marina.... On en profite pour faire un tour de la ville de Port Soller, la baie est bordée d'hôtels, de restaurants et de bars, et beaucoup de monde dans les rues piétonnes et sur les plages. Là aussi tout est calme, mais nous sommes avec une population de gens sages de notre âge ... c'est cool.

Soirée tranquille au son des musiques douces qui viennent des hôtels.

 

 

alcudia

 

Vendredi 19 et samedi 20 septembre : Port de Pollença et Alcudia

 

Ce matin, nous appareillons vers la marina de Port de Pollença, et c'est journée nettoyage de RIGA et lessive, car demain nous avons un vacancier qui arrive. Patrice, notre routeur météo, vient nous rejoindre pour une dizaine de jours et nous le ramènerons jusqu'à Gibraltar.

Voila RIGA est tout beau tout propre, ce matin c'est avitaillement et attente de l'arrivée de Patrice.

Patrice est arrivé, nous partons nous mettre au mouillage pour avoir un peu plus d'air, car ici c'est un peu étouffant. Et comme sur RIGA, on ne fait rien à moitié, un petit spectacle est organisé dans la baie : démonstration de Canadair, la base d'hydravions est près du mouillage.

Nous déjeunons et prendrons cet après midi le bus pour nous rendre à Alcudia dans la baie juste à côté.

Alcudia, charmante ville fortifiée avec ses petites rues commerçantes très animées. Nous ferons le tour des remparts et prendrons notre bière dans un bar restaurant au décor très théatral. Retour au mouillage pour une nuit tranquille et méritée pour notre vacancier parti tôt la nuit dernière de Saintes pour rejoindre Bordeaux et prendre son avion.

 

 

Porto  cristo

 

Dimanche 21 septembre : Mouillage Cala Molto et Porto Cristo

 

9:00 branle bas de combat, on n'est pas ici pour rigoler, faut naviguer, appareillage vers Cala Molto pour déjeuner. Navigation au moteur, les essais de voiles auront été infructueux.

Pause baignade, déjeuner et sieste à Cala Molto.

Nous repartons toujours au moteur et sous un ciel gris vers Porto Cristo. Nous prendrons une petite averse, juste pour rincer les cirés ... oups rectification : les garçons prendront une averse, car Nad est restée à l'intérieur.

Notre mouillage, ce soir sera donc Porto cristo ... pas grand chose à dire. Ville sans intérêt particulier mais mouillage tranquille dans l'avant port avec un bout à terre pour ne pas venir se mettre en travers dans l'entrée du port.

 

 

 

 

dolc

 

Lundi 22 septembre : Playa des Dolç, Cala Pi et Playa Rapita

 

Alors hier c'était ciel gris et aujourd'hui aussi, avec en prime de gros orages. Loul est content RIGA et les voiles sont rincés et pas pour de rire !!!

La pause déjeuner se fera au mouillage devant la Playa de Dolç mais personne sur la plage tellement il pleuvait.

Nous partons toujours sous l'orage vers la Cala pi. Nous sommes trois bateaux au mouillage dans cet espace réduit. Nous sommes sur ancre avec un bout à terre, mais Loul ne le sent pas, le bateau sur notre tribord est mal amarré sur les cailloux, il se rapproche et si son bout lache, il est sur RIGA. La houle rentre dans le mouillage et il y a du vent. A peine mouillé, nous voici repartis et finalement les deux autres bateaux nous suivent, le mouillage de Cala Pi par ce temps n'est pas du tout agréable.

Nous faisons route vers la Playa de la Rapita, qui sera un très bon mouillage pour la nuit. Nous serons au mouillage entre deux catamarans mais très espacés... ouf, la nuit va être tranquille.

 

 

 

vers palma

 

Mardi 23 septembre : Las Illetas - Palma

 

9:00 appareillage de bonne heure et de bonne humeur vers Palma de Majorque. Il fait beau mais toujours quelques orages au loin, on verra de beaux arcs en ciel. Nous longeons la côte, on pourrait se croire à Pénestin à la plage de la mine d'or, les côtes sont aussi rouges.

Nous avons enfin inauguré notre canne à pêche bleue, elle a pêché un beau maquereau qui terminera en rillettes pour l'apéro de ce soir.

On retrouve une activé maritime dans la baie de Palma, entre bateaux, ferries, sans compter les avions qui décollent, un avion toutes les une à deux minutes et sans interruption !!!

Un mouillage déjeuner avant de rejoidre le port et ce sera dans les eaux transparentes et turquoises de Las Illetas. Les garçons à peine arrivés, sautent à l'eau pour le bain de midi.

Après la sieste, nous rejoignons tranquillement le port de la ville de Palma et là j'arrête là car il y a visite de Palma ... on vous racontera demain.

 

 

palma bis

 

Mercredi 24 septembre : Palma de Majorque

 

Bon je viens vous raconter notre découverte de la ville de Palma de Majorque, qui méritait bien une escale. En arrivant au port, nous avions déjà découvert au loin de beaux batîments, une ville immense et cela se comprend la moitié des habitants de Majorque vivent à Palma. Notre premier tour dans la ville hier soir nous a vraiment mis l'eau à la bouche, de belles églises, de beaux batîments, architecture variée, beaucoup d'animation dans les rues, ville très commerçante. On pourrait parfois se croire à Barcelone car on retrouve des petites ramblas, une grande place avec des statues vivantes, Gaudi est également passé par là et a laissé sa trace sur une clinique dentaire et dans la cathédrale. Nous avons visité la cathédrale, magnifique, mais non là par contre ce n'est pas Barcelone mais pas mal quand même.

Dans les rues, nous nous sommes laissés porter la tête en l'air, l'architecture des batiments est riche et originale.

Après avoir sillonnés les rues en long large et travers, passés devant toutes ces patisseries sans s'arrêter et ces jambons ... ah oui mais là par contre, on s'arrête une sangria avec des tapas au jambon mais pas n'importe lequel du Ramon Iberico de Bellota ... des petits cochons noirs élevés en liberté qui mangent des chataignes et bien hummm c'est trop bon. Si vous passez à Palma de Majorque il faut allez au Jamoneria Olmos 13, ce jambon est tout simplement divin.

La ville vit bien sur, et même sous la pluie.,Nous avons croisé des manifestants en colère contre le nouveau programme d'éducation ... sous les cris des manifestants, pour nous ce sera bière et retour sous la pluie au bateau. Palma restera un excellent souvenir, d'une belle ville animée avec un centre ville piétonnier très agréable.

 

 

 

Haut de page