Du 22 novembre au 2 décembre 2014 • Cap Vert : Sao Vincente et Santo Antao

 

 

MINDELO RIGA

 

Mindelo :

Nous arrivons au Cap vert et là, on peut dire qu'entre Les canaries qui restent tout de même très européens et Mindelo qui a un petit air d'afrique ... c'est le dépaysement total. On y perd nos habitudes alimentaires, il commence à faire chaud et c'est du bonheur !!

Nous attendons Bruno et Michel, nos coéquipiers cherbourgeois qui viennent nous rejoindre le 29 novembre pour faire la traversée vers le Brésil.

Mindelo, ce sont les maisons aux façades colorées rénovées, en briques ou délabrées mais aussi les marchands ambulants sur les trottoirs ... qui peuvent vous vendre des bonbons à l'unité, des boissons fraiches, de quoi manger : fruits, légumes et poissons. Le marché est un peu plus structuré, avec les étalages euh non les bassines ou les seaux remplis de légumes, mais il faut avouer que cela fait de la couleur. Il y a aussi le marché central, dans une grande batisse coloniale avec une coursive à l'étage qui permet une belle vue sur les étalages de légumes et fruits. On ne les connaît pas encore tous mais on va gouter. Mindelo c'est aussi la pauvreté et les mendiants, nous n'avons pas franchement trouvé de changement depuis notre passage en 2008.

La marina, elle par contre s'est dotée d'un bar flottant, très agréable pour se retrouver entre marins, c'est donc le lieu d'échange par excellence.

Les restaurants sont comment dire pour certains "locaux", on ose à peine prendre l'escalier au fond du couloir pour arriver à l'étage et se retrouver au dessus du marche ... on s'installe sur les tables en plastique, la carte, non pas de carte menu du jour poulet ou poisson selon arrivage et riz, par contre pas cher environ 2,5 euros par personne, très simple mais bon et ensuite il y a plus chic enfin plus organisé mais nettement plus cher mais oui il y a de la langouste tout s'explique et tout cela, dans des ambiances familiales et sans "chichi".

Mindelo, c'est aussi une ville de musique et d'artistes mais nous n'avons pas pris le temps d'en profiter ... il y a une traversée à préparer et cela occupe un peu nos esprits, à tort surement.

 

 

sao pedro

 

Sao Pédro

On part à la découverte de Sao Pédro dans le sud, qui est la plage la plus ventée idéale pour le windsurf et la planche à voile.

On prend un minibus aluger près du marché à Mindelo et on traverse la campagne un peu aride pour passer devant l'aéroport puis Sao Pédro.

C'est un petit village mais avec une superbe plage, que les pêcheurs se partagent avec les windsurfeurs.

A l'autre extrèmité de la plage se trouve un hotel de luxe. La plage est superbe et le village animé par l'arrivée des barques de pêcheurs. C'est l'époque du thon, et sitot pêché, sitôt grimpé sur le toit du minibus pour rejoindre le marché de Mindelo.

Pour terminer en beauté la journée, nous dinerons chez Pica Pau, restaurant emblématique de Mindelo où nous rencontrons Pierre-Jean et Eric du bateau MACAJOU.

 

 

calhau

 

Calhau : restaurant Chez Loutcha

Venir à Mindelo, c'est aussi ne pas rater un dimanche chez Loutcha à Calhau.

Il est possible de prendre le bus chez Loutcha à Mindelo, qui vous amènera gratuitement à Calhau. Nous avons pris le taxi pour aller chercher Bruno et Michel à l'aéroport et ensuite directement, dans le vif du voyage, direction Calhau. Nous traversons toute l'île avec son côté aride et son côté vert.

Nous arrivons chez Loutcha, c'est une institution et nous devons dire que nous en sommes assez fan. Cette affaire est menée de mains de maitres par Loutcha qui n'est plus toute jeune mais toujours aussi active et prête à donner un coup de main, par contre la caisse c'est seulement Madame.

Le buffet toujours aussi garni mais attention soyez vigilants au son de la cloche sinon vous arriverez vite sur la fin des plats !!!

Un déjeuner sous le signe de la musique et danse capverdiennes, un régal pour les oreilles et les yeux.

Nous avons déjeuné avec Alain et Christian de l'équipage de Tonic et avons retrouvé également Jennifer et Guillaume de Carabosse. Tous les marins se passent le mot et le dimanche la marina est à Calhau !!!

Encore une belle journée, que nous ne regretterons pas.

santo antao

 

Santo Antao

Lors de notre passage en 2008, nous avions raté la visite de Santo Antao. Nous n'avions pas bien réglé nos montres et nous avions raté le bateau .... cettte fois ci les montres sont à l'heure et c'est parti pour une journée découverte.

Comment vous dire que c'est sec euh non très vert, en fait c'est tout cela à la fois et c'est vraiment très beau. Nous avions des nuages dans les hauteurs et nous avons surement râté quelques beaux point de vue mais ce que nous avons vu nous a donné envie de revenir au Cap Vert.

C'est plus touristique et les habitants s'organisent autour des taxis, des ventes de fruits, de confitures, et de fromages de chèvre (Excellents frais ou secs, nous en avons mangés tout au long de la traversée).

Les route sont en pavés (oups les amortisseurs des minibus) et nous traversons une première partie de l'île complètement aride et l'autre quasi tropicale. Santo Antao, c'est aussi un petit paradis pour les marcheurs.

La nature ne fait pas de cadeau aux paysans et agriculteurs qui sont obligés de faire de la culture en espaliers. C'est le pays de la canne à sucre et nous ne manquerons pas la dégustation du Grogue de Santo Antao.

Notre guide nous fera faire une petite pause à Ribeira Grande (le temps de faire un petit colis postal de rhum à son frère qui vit à Amsterdam), puis nous amènera dans un restaurant très agréable loin là bas au fond de la montagne à Caibros (à vérifier).

Le retour se fera par le village de pêcheurs de Paul et par un arrêt dans une distillerie très rustique mais l'essentiel c'est que le grogue soit bon. Vendu dans des bouteilles d'eau minérale, brun ou blanc, rien n'a été perdu sur RIGA, cela a fait le bonheur de nos apéros lors de la traversée.

 

Santo Antao, tout simplement magnifique avec des gens accueillants et authentiques. Si nous devions revenir au Cap Vert ce serait surement à Santo Antao.

 

 

Haut de page