Du 23 février au 10 mars 2015 • Brésil : Baïa de Ilha Grande et Baïa de Paraty

 

 

praia abraao

 

Ilha Grande : En mer vers Enseada de Abraao

Nous quittons le 23 février, Rio de Janeiro pour rejoindre Ilha Grande. une grande journée de navigation prévue de 6:00 à 18:00 pour rejoindre le mouillage d'Enseada do Abraao.

Démarrage au moteur avec GV mais avec quand même 2 noeuds de courant avec nous au pied du pain de sucre. Par contre vent force 2 à 3 donc cool.

Vers 11:00, Loul est à la sieste et pendant ce temps, Nadine pêche et ce jour là c'est jour de fête, ce n'est pas un mais trois poissons d'une trentaine de centimètres. Voilà quelques repas de calés !!!

Ce midi, le repas sera donc: salade, tomates, oeufs, avocat, poisson.

Cet après midi, nous gardons le moteur avec GV et génois car nous sommes un peu juste à la voile et ne voudrions pas arriver de nuit au mouillage. Nous arrivons à 18:00, la bonne heure et sommes bien au calme pour une bonne nuit.

 

 

 

et
abraao

 

Ilha Grande : Enseada Do Abraoo et Abraao

Notre mouillage à Praïa do Abraoo Pequanha et celui d'Abraao, nous laissera de bons souvenirs.

Le premier très calme, nous sommes deux bateaux au mouillage et un petit bar-restaurant rien que pour nous, les pieds dans le sable. L'eau est plus verte et plus agréable que dans la baie de Rio, et on commence à apercevoir quelques poissons. Nous ferons une marche à pied en partant vers la gauche de la plage, quelques maisons et la forêt, rien que le calme ... ah non le chant des oiseaux seulement, c'est paisible.

Notre deuxième mouillage se fera devant la ville d'Abraao. Ici c'est plus touristique, une superbe plage et un village de poussadas, avec bien sur ses bars et restaurants. Les rues sont de sable, quelques voitures mais aussi beaucoup de brouettes à "valises". A l'arrivée du ferry les touristes sont accueillis et les valises transportées en brouettes jusqu'aux poussadas. Nous avons découvert une belle église avec de très jolies marqueteries.

Nous ferons une jolie promenade en forêt jusqu'à l'aqueduc qui se laisse recouvrir par la végétation. Nous finirons notre journée à observer le sable sur la plage. il est très minéral, noir et blanc, et les vagues n'en finissent pas de faire de jolis tableaux en se jouant du mélange des couleurs. On s'amuse avec pas grande chose mais c'était bien beau.

 

et
Brachuy

 

Ilha Grande : Brachuy

Nous ferons une courte halte à la Marina de Brachuyau fond de la baie. Nous pensions pouvoir laisser RIGA à Brachuy pour trois mois. Mais nous avons capitulé, la marina est superbe rien à dire mais les tarifs sont très élevés et nous modifions donc notre manière de visiter le Brésil.

Notre visa n'est que de trois mois c'est court pour un pays aussi grand. nous pensions donc faire trois mois, laisser RIGA à Brachuy et partir en France et revenir dans trois mois. Finalement nous abandonnons cette idée et ferons une visite sur trois mois ... nous n'irons pas dans l'intérieur du pays donc pas de visite des chutes d'Iguacu ... un peu déçus mais on ne peut pas tout faire, nous profiterons de la baie de Paraty.

Nous quitterons la chère marina de Brachuy pour un mouillage pour la nuit sur Ilha Cunhambébé Grande.

 

 

 

 

cunhambebe

 

Ilha Grande : Ilha Cunhambébé Grande

 

Une navigation de deux heures au moteur entre Brachuy et Ilha Cunhambébé, pour se poser dans un mouillage magnifique.

Nous sommes seul, sur un "lac" au milieu des montagnes. Le silence nous entoure, seul le champ des oiseaux accompagnera notre soirée.

Une toute petite marche à pied suivie d'une baignade et voilà, que demander de plus dans un endroit aussi magique.

C'est drôle d'être en mer au milieu de ces montagnes !!!

Ce fut une courte escale d'une nuit mais cet endroit est idéal si l'on cherche le repos et le calme. Par contre, n'y cherchez pas le bar ou le pain !!!!

Demain nous ferons route vers Paraty.

 

 

 

et
vers paraty

 

Baïa de Paraty : vers Paraty

Nous quittons notre mouillage tranquille pour rejoindre Paraty.

Une navigation de 5 heures bien calme comme Nad les aime, voile et moteur. C'est tout simplement magnifique. On pourrait se croire sur un lac avec les montagnes autour de nous.

Le paysage n'est que nuances de verts qui se reflètent dans l'eau. Ah oui rien de turquoise ni transparent mais cette couleur émeraude partout c'est un vrai joyau.

Non les filles cela n'a pas donné d'idée à mon capitaine ... tant pis pour la bague en émeraude, je navigue pour quelques jours à Paraty, et cela vaut bien tous les bijoux du monde !!!

 

 

 

 

 

paraty loul

 

Baïa de Paraty : Paraty

Nous découvrons une bien jolie baie avec tous ces bateaux de couleur et cette jolie petite église au bord de l'eau. Tout cela nous intrigue et nous descendons visiter Paraty.

Les bateaux aux décorations très comment dire non pas "kitch" mais très colorées, des petits coussins partout en forme de coeur, enfin tout pour plaire aux touristes et peut être aux amoureux en voyage de noces.

En parcourant les rues pavées, et quand on dit pavées ce n'est pas des petits pavés mais plutôt de grosses pierres qui ne rendent pas la marche très facile mais donne du charme à ces petites rues. Les pavées sont rustiques mais difficile de faire autrement car la mer peut recouvrir les rues du bas de la ville, les Portugais avaient prévu ce système d'auto nettoyage des rues, alors c'est sûrement ce qu'il y a de moins fragile !

Les maisons sont d'architecture basique, de couleur blanche avec les entourages des portes et des fenêtres qui les mettent en valeur. Le centre ville historique est très touristique et presque entièrement piétonnier.

 

paraty nad

 

Un guide vous fera visiter la ville dans une charrette tirée par un âne si marcher sur les pavés vous parait impossible.

C'est un centre ville où il fait bon flâner et profiter des nombreuses boutiques artisanales, bars et restaurants.

Si on s'écarte un peu, on retrouve une ville tout à fait normale avec son bruit et ses voitures .... on y trouvera un sympathique petit bar à Cachaca où nous croiserons de nombreux français et passerons d'excellentes soirées.

Loul en profitera pour faire réparer son hydrogénérateur, roulement à changer, par Jean Luc Bercon, un mécanicien français installé au Brésil depuis des années, très sympathique etcompétent.

Je n'ai pas pu m'empêcher de jouer avec l'appareil photo et vous livre un pêle mêle de détails sur Paraty.

 

 

 

 

 

cotia

 

Baïa de Ilha Grande : Paraty Mirim et Ilha Da Cotia

Paraty Mirim, magnifique baie entourée de montagnes qui se jettent dans l'eau et qui donne cette couleur verte à l'eau. Ici tout seul au mouillage c'est tout simplement magique et silencieux ... chose très rare: le silence au Brésil !!!

 

Ilha Da cotia, une baie plus petite, toujours dans la verdure avec des montagnes qui se reflètent dans l'eau. Nous y ferons une toute petite marche car nous sommes vite dans un cul de sac donnant sur une autre baie. D'un côté la mangrove et de l'autre les cailloux, un peu de fleurs sur notre court chemin. Nous ne pouvons pas marcher et bien tant pis ce sera baignade.

De retour au bateau soirée tranquille, avec dégustation de la bouteille offerte à l'occasion de mon anniversaire par Augusto responsable du bar de la marina de Charitas à Rio.

 

 

 

angra

 

Baïa de Ilha Grande : Angra dos Reis

Nous avons fait juste un passage rapide à Angra Dos Reis pour nos papiers de sortie du Brésil et faire un plein de courses. Nous arrivons effectivement à la fin de nos trois mois autorisés. Nous allons garder 5 jours sur notre visa afin d'avoir un petite "soupape" en cas de pépin technique.

La ville ne nous a pas inspiré plus que cela, mais il faut avouer que pour un voilier tout est bien pratique. Nous avons mouillé dans la port dans un premier temps. Nous avons été faire nos formalités de sortie Douanes, Immigration, Marine brésilienne sans aucun souci, nous avons les tampons de sortie vers la Guyane. Bien entendu cette remontée ne se fera pas en 5 jours mais puisque nos papiers sont en règle nous allons remonter tranquillement.

Nous irons ensuite à la marina pour faire du gasoil et surtout les courses. C'est trop top ici, le supermarché donne directement sur les pontons, on amène les chariots, on ramasse nos courses et au moment de rapporter les chariots, ils ont déjà été remis en place par l'agent de sécurité. C'est vraiment trop bien.

Puisque tout est prêt : la gasoil, les courses et les papiers, et qu'il est encore tôt, nous décidons de repartir pour un mouillage à Saco de Céu puis nous irons vers Abraao.

 

sitio forte

 

Baïa de Ilha Grande : Enseada Sitio Forte - Praïa Da Tapera

Nous avons quitté Angra Dos Reis au milieu des oiseaux en pêche, aussitôt Loul sort le moulinet et là déception ... Les oiseaux se délectent et nous, nous serons bredouilles !!!

Traversée au moteur, nous arrivons de nuit dans le mouillage de la Praïa Da Tapera, il n'y a pas foule. C'est super calme, nous passerons une excellente nuit. Nous découvrons le seul bar-restaurant, tenu par une famille fort sympathique. Nos journées ici seront bien tranquilles, rythmées par balade, sieste, balade, pause bière ... ouf c'est épuisant cette vie de nomades !!!

 

Loul a trouvé le moyen de faire un plein d'eau pour RIGA de façon originale. Sur un rocher, il a été installé un long tuyau relié au bar. Nous approchons donc RIGA du rocher. Loul prend l'annexe pour grimper sur le rocher et brancher notre tuyau, un signe au barman et hop l'eau arrive. C'est original et bien pratique d'avoir pensé aux voileux, cela évite le laborieux bidonnage.

 

 

utuba

 

Baïa de Ilha Grande : Enseada Sitio Forte - Praïa De Ubatuba

Nous sommes toujours mouillés à Praïa Da Tapera, et nous découvrons avec une courte marche la baie de Praïa de Ubatuba. Nous surplombons le mouillage de Praïa Da Tapera. La vue et les couleurs sont superbes.

 

Nous arrivons sur une plage tout aussi tranquille ... enfin presque un seul bateau moteur mais avec un garçon et deux filles, bien bruyants, beaucoup de rires, bouteille de champagne à la main et visiblement beaucoup de plaisir ... peut être pas pour très longtemps.

 

Tout ce charivari, n'empêche en rien les oiseaux et les oies de prendre possession de la plage.

 

Bien sympathique balade.

 

 

 

lagoa

 

Baïa de Ilha Grande : Lagoa Azul

Puisqu'il faut avancer, nous allons ensuite découvrir la baie de Lagoa Azul. Et là enfin de l'eau claire et des poissons. Nous arrivons dans une petite baie avec pas mal de bateaux moteur et de bateaux qui arrivent de Paraty pour les faire plonger les touristes sur Lagoa Azul : eau transparente verte et des petits poissons, pas très colorés mais à profusion.

Nous ferons nous aussi nos "touristes", on mouille RIGA de l'autre côté de la baie et prenons notre annexe pour rejoindre ce petit coin de paradis. Enfin une baignade, cela fait du bien cette petite plongée au travers des bancs de poissons, il y avait longtemps.

A notre retour au bateau, c'est un peu moins calme, mais c'est la vie comme ça ici, il faudra bien supporter ce gros bateau moteur avec sa musique à fond. Ils ont l'air de prendre du plaisir entre plongeons, boire leur bière au frais dans l'eau et écouter la musique ... c'est peut être bien ça l'essentiel finalement ... et tant pis pour le désagrément.

 

 

Nous avons terminé notre visite sur Paraty et Ilha Grande. Peu de voile et beaucoup de moteur entre les mouillages, le vent est très variable entre les montagnes mais la mer est calme.Il est temps pour nous de commencer notre remontée vers la Guyane, en sauts de puce car ce n'est pas la porte à côté quand même.

 

 

Haut de page