Du 22 au 26 février 2016 • En mer vers la Jamaïque

Mer jamaique

 

En mer vers La Jamaïque :

 

Nous quittons Poncé le 22 février 2016 à 15:30 pour passer le canal de la Mona entre Puerto Rico et la République Dominicaine, c'est un désir du Capitaine et ça ne se discute pas !!

Nous partons au moteur et GV, avec un vent force 1 à 4 noeuds, c'est un peu mou mais l'essentiel est d'avancer. La mer est calme et nous permettra d'apprécier le coucher de soleil et le lever de la lune et ce sera un pleine lune en plus donc super pour la lumière de la nuit. Le calme sera avec nous jusqu'à minuit.

Dans la nuit du 22 au 23 février, un grain avec du vent à 17 noeuds qui va mollit très vite. Tellement vite que nous n'aurons plus de vent et la GV est affalée.

A 1:45, le vent remote force 4 à 13 noeuds, on reprend GV et genois. C'est reparti, sauf pour le PC qui décide de planter ... redémarrage sans problème. Une coupure dans la trace Max Seau pour tout le reste est OK.

Tout va bien dans le Chenal de la Mona. Nous croiserons trois Cargos et nous sommes toujours sous GV et génois.

Le 23 février à 7:00, Loul va tangonner le génois. Nous sommes donc en Papillon mais ca claque un peu en début d'après midi. Un déjeuner et une bonne sieste pour agrémenter notre journée. Tout est calme jusqu'à 16:30, on est survolé par un avion blanc sans identification à deux hélices ... ceci restera un mystère. L'après midi sera calme avec tout de même un grain au loin, le ciel est bleu et la mer peu agitée à agitée.

Vers 19:30, on prépare notre nuit en prenant un ris dans la GV qui ne claque plus et le génois est toujours tangonné.

A 22:45, le vent monte un peu force 5 à 20 noeuds, on ramasse le tangon, on roule le génois, qu'on remettra à 1:00 du matin

De minuit à 3:00, on aura un vent force 4/5 de 18 à 25 noeuds.

De 3 à 6:00 le vent sera stable aux alentours de 20 noeuds avec un grain à 28 noeuds

Le 24 février dans la matinée tout est stable vent force 5/6 entre 20 et 25 noeuds et dans l'après midi, petite réparation sur le pilote avec l'ajout d'un renfort au niveau du support. Le vent se maintient entre 16 et 24 noeuds. Nous avançons bien dans la journée du 23 au 24 février, nous avons fait 149 miles à une vitesse moyenne de 9,4 noeuds. Nous sommes au sud ce Cabo Beata sur la républmique Dominicaine. Il n'a pas pas beaucoup de nuages mais la mer est formée (environ 3 mètres).

A 19:00, notre après midi a été secouée, sans pluie. Nous avons fait un empanage à 17:00. On profitera quand même du coucher de soleil mais par contre on grignote, c'est une lessiveuse ... pas la peine d'insister !!! Notre nuit se présente houleuse avec de grosses vagues arrière, mais le vent est stable force 5 de 15 à 20 noeuds. On est toujours sous GV 1 ris et génois tangonné. On croise un cargo qui fait route vers Singapour.

 

Le 25 février, ça se calme un peu à partir de 3:00, on est sous GV 1 ris et génois deux boules toujours tangonné, ... On pense être en fin d'essorage, avec moins de grosses vagues sur l'arrière.

On termine cette journée avec une trace de 173 miles, et une moyenne à 7,2 noeuds ... pas mal. Le vent est régulier, la mer peu agitée et le ciel bleu.

A 21:00, toujours sous GV et génois tangonné, on pousse au moteur. Le vent est passé force 3/4 et 12 à 15 noeuds. Le vent mollit donc un peu et les voiles claquent, ca va agacer mon capitaine ! Effectivement à 21:30 on enlève le tangon.

 

Le vendredi 26 février, la matinée passera toujours sous GV et moteur avec un vent force 2/3 de 6 à 10 noeuds. Loul a tout essayé avec les voiles et le moteur mais ca reste très mou.

A 12:15, on aperçoit la Jamaïque à 25 miles mais nous sommes face au vent et toujours au moteur ... ca va etre long.

Nous arrivons au ponton de Port Antonio à 19:30. Les autorités du port sont prévenues de notre arrivée (avant 18:00 pour na pas etre en over-time) par VHF. La moyenne du jour a été de 4,9 noeuds .... pas terrible !!! Nous avons parcouru 607,3 milles depuis Puerto Rico.

 

Nous devons attendre le passage des autorités sur le bateau. Nous ne devons pas quitter la marina avant le passage des services de santé, de l'immigration et de la douane. Nous attendrons donc sagement jusq'au samedi 27 février 16:00 pour pouvoir sortir de la marina et découvrir la ville de Port Antonio.

 

 

 

 

Haut de page